RBTH/Instaweek: un dimanche au paradis des patineurs

Que faire de son week-end lorsque le thermomètre reste bloqué en-dessous de zéro depuis au moins dix semaines ? Prendre ses patins à glace et aller patiner, bien sûr ! C’est du moins ce qu’ont choisi les internautes dont les photos ont été sélectionnées par RBTH.

Faire du patin à glace devant les murs du Kremlin et à quelques mètres de la cathédrale Saint-Basile n’est pas un rêve ! Depuis 2006, la place principale du pays accueille chaque hiver une patinoire offrant une vue impressionnante.

RUSSIA-SKATING-WINTER-afp_com-20161214T184039Z-doc-j46q1

Mais cette patinoire dans le centre historique n’est pas le seul atout dont peut se vanter la capitale russe.

Le 15 décembre, le quartier d’affaires Mosocw-City a inauguré la patinoire la plus haute d’Europe.S’élevant à 354 m au-dessus du sol, elle est perchée sur le toit du gratte-ciel Œil. Avides de sensations fortes, les Moscovites s’y sont précipités !

RUSSIA-SKATING-RINK-FEATURE-afp_com-20161215T121118Z-doc-j551q(1)

Mais ce n’est pas le seul record. Le 27 novembre dernier, la plus grande patinoire d’Europe s’est ouverte au Centre panrusse des expositions VDNKh (20 510 m2).

Parmi les endroits préférés des amateurs de patinage, il convient en outre de citer le Parc Gorki. La première patinoire y a été créée en 1931. A l’époque, elle s’étendait sur près de 125 000 m2 !C’était alors un des lieux de rendez-vous favoris pendant la saison hivernale, et Dieu sait combien de jeunes Moscovites y ont rencontré leur moitié.

Quoi de mieux qu’une patinoire naturelle ? Les étangs du Patriarche de Moscou.

Par Maria Sokolovskaïa