Europe, derniers spasmes? / Qui veut la peau de l’Union?

L’Union européenne a ses ennemis. A l’intérieur et à l’extérieur. Mais peut-être que le pire d’entre eux, c’est elle-même. Ils ont beau se réunir, les quatre qui se sont autoproclamés les plus grands de l’Europe – l’Allemagne, la France, l’Italie et l’Espagne –, il n’y a plus grand-chose à réparer dans l’Union. Surtout que dans
Cher lecteur, Cet article fait partie de l'offre prémium du Jeudi. Cliquez ---ici --- pour décourvir nos différentes formules d'abonnement. ---Abonnez-vous--- ou ---identifiez-vous--- pour lire le reste de l'article.